header banner
Default

Impôts : comment déclarer ses revenus Airbnb


Airbnb

Airbnb - John McDougall - AFP

Les contribuables qui louent un meublé de tourisme sur une plateforme doivent déclarer les revenus issus de cette activité à l'administration fiscale.

Airbnb, Abritel... A quelques jours du lancement de la campagne de déclaration des revenus 2022, les Français qui louent un logement meublé sur des plateformes collaboratives vont devoir faire connaître les revenus issus de cette activité à l'administration fiscale.

En réalité, les plateformes type Airbnb transmettent déjà automatiquement le montant des sommes perçues par les hôtes au fisc. Pour autant, ces revenus ne sont pas pré-remplis dans la déclaration fiscale car les règles d'imposition ne sont pas les mêmes selon le régime fiscal choisi par le contribuable.

Le régime "micro BIC"

VIDEO: Declarer ses revenus airbnb : que faut-il savoir ?
J'optimise mes revenus locatifs - by Amarris Immo

Si les recettes annuelles du loueur sont inférieures à 77.700 euros, ce dernier relève par défaut du régime "micro BIC". Il s'agit du régime "le plus simple et le plus adapté aux activités occasionnelles", souligne l'administration fiscale.

Pour déclarer ses revenus, il convient donc de cocher en ligne la case "Revenus des locations meublées non profesionnelles". Il suffira ensuite de remplir le montant des recettes brutes (loyers, frais de fonctionnement payés à la plateforme, frais de ménage...) dans la ligne 5 ND de la déclaration de revenus. A moins que les locations saisonnières d'une résidence principale ne génèrent pas plus de 760 euros par an, auquel cas ces revenus n'ont pas besoin d'être déclarés.

Si ils sont supérieurs à ce montant, l'administration fiscale appliquera un abattemement de 50%. Si bien que seule la moitié des sommes mentionnées seront imposées au barème de l'impôt sur le revenu.

Par exemple, si un contribuable déclare 8000 euros de revenus bruts au titre de la location de meublé de tourisme, il sera imposé sur la somme de 4000 euros. Si sa tranche d'imposition marginale est de 30%, l'impôt s'élèvera à 1200 euros. Auquel il faut ajouter les prélèvements sociaux de 17,2%, soit 688 euros. A noter que l'abattement minimal étant de 305 euros, si les recettes sont inférieures à 305 euros, aucun impôt ne sera à payer.

Le régime réel

VIDEO: Location saisonnière : Comment déclarer vos revenus Airbnb ?
JD2M - Jedéclaremonmeublé

En deça de 77.700 euros de revenus, le loueur a aussi la possibilité d'opter pour le régime réel. Beaucoup plus complexe, ce régime est plus adapté lorsque la location de meublés est considérée comme une activité profesionnelle. Au-delà de 77.700 euros, le régime réel s'applique automatiquement.

Ce régime permet de renseigner le montant perçu net, soit le revenu après déduction des frais et des charges. Ainsi, on considère qu'il est à privilégier lorsque les charges sont inférieures au montant correspondant à l'abattement de 50%.

Le loueur qui opterait pour ce régime doit renseigner ses recettes sur une déclaration profesionnelle 2031-SD. Les revenus seront ensuite soumis au barème de l'impôt sur le revenu.

Sources


Article information

Author: Wendy Hill

Last Updated: 1703440562

Views: 706

Rating: 4.9 / 5 (101 voted)

Reviews: 81% of readers found this page helpful

Author information

Name: Wendy Hill

Birthday: 2015-08-17

Address: 5207 Nicole Via Suite 059, East Susanchester, AR 68226

Phone: +3567755701438286

Job: Investment Banker

Hobby: Fishing, Amateur Radio, Swimming, Photography, Badminton, Tea Brewing, Cooking

Introduction: My name is Wendy Hill, I am a steadfast, brilliant, treasured, exquisite, accomplished, radiant, rare person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.